La documentariste crée des documentaires d'une manière artisanale et indépendante, et diffuse ses oeuvres dans un contexte professionnel.

SOCIOLOGIE DE L'ART/ ORIGINALITÉ DE LA DÉMARCHE

La documentariste appuie sa démarche sur des éléments de la sociologie de l'art en reconnaissant que les artistes font eux-mêmes de la sociologie en développant de manière conceptuelle leurs oeuvres et en s'intéressant aux artistes, dans le sens de leur appartenance à un réseau de proximité. Elle fait donc oeuvre de médiatrice en éclairant pour les amateurs d'art, le monde des artistes en arts visuels dans leur époque.

 

ENGAGÉE DANS SA COMMUNAUTÉ

Le documentaire est un art vivant. Réaliser un documentaire c'est intervenir dans une communauté, ce qui confère à la réalisatrice la responsabilité d'une approche respectueuse et éclairée.

 

ACTE ARTISTIQUE EST INDÉPENDANT

 

La réalisatrice profite d'une totale indépendance pour choisir ces sujets,  son approche, le langage, l'écriture narrative, les méthodes de tournage et la réalisation du montage.

RAPPORT AU TEMPS

La réalisation d'un documentaire demande du temps. Le sujet ne peut qu'être approfondi, réfléchi. Cela demande du temps de production mais aussi des poses salvatrices. À une époque où tout est produit rapidement, le documentaire fait bande à part. 

 

De plus, le visionnement d'un documentaire c'est du temps consacré à l'art. En prenant son temps on induit de la substance et de la profondeur à l'Expérience des regardeurs.

Démarche artistique

  • Facebook

225 Charest Est, #101

Québec, Qc  G1K 3G8

418 563-8021

rejeanne.lamothe@me.com